Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 11:16

Le site www.notetonentreprise.com a pour objectif de montrer « les entreprises vues de l'intérieur ». Après un an et demi d'existence, 13330 employés ont notés 4700 entreprises.


Pour évaluer son entreprise, l'employé dispose, pour chacun des 12 critères disponibles (salaire, respect, avantages, sécurité, équilibré, carrière, localisation, environnement, collègues, managers, fun, parité), d'une échelle de 1 à 10.


Notetonentreprise conseille de laisser un commentaire pour expliquer ses choix et rappelle quelques principes élémentaires : « Prenez le soin d'écrire votre commentaire. Toutes notations avec des commentaires diffamatoires, injurieux, ou citant des noms de personnes seront supprimées. »

Et donne même quelques indications pour bien rédiger et éviter le grand n'importe quoi :

« Présentez rapidement l'entreprise (taille, secteur d'activité, localisation) si elle est peu connue du grand public ;

Décrivez votre poste (technicien, ouvrier, ingénieur, commercial, marketing, ressources humaines, comptable, …) ;

Listez quelques points faibles et points forts de l'entreprise ;

Justifiez les critères sur lequels vous avez mis une note basse ou haute. »


Tout cela semble très bien. On peut même y voir une forme de démarche citoyenne qui consisterait à permettre aux employés d'informer le reste du monde sur la situation interne de leur société. C'est d'ailleurs ce qui est expliqué dans les conditions générales d'utilisation : « NoteTonEntreprise est un service innovant et original d’hébergement de messages par lesquels ses utilisateurs expriment leur opinion sur les entreprises au sein desquelles ils ont exercé une activité professionnelle. »


Reste que si certains commentaires sont modérés et informatifs, NoteTonEntreprise ne peut éviter deux écueils:


Premièrement, la tendance naturelle qui veut que ceux sont surtout les mécontents qui s'expriment. Ceux qui sont satisfaits prennent moins la peine de le faire.


Deuxièmement, l'anonymat de l'employé qui garantit une expression libre pose un problème de crédibilité : qui se cache réellement derrière un pseudonyme ? Quelle valeur peut-on accorder à des témoignages et des évaluations anonymes ?


D'ailleurs, il est possible de stigmatiser deux types de comportement extrême.

- Le règlement de compte. Note très faible (généralement inférieure à 3) et commentaire acerbe sont de rigueur. Que peut-on vraiment en déduire ? Pas grand chose ! L'entreprise est-elle réellement si haïssable ou existe-t-il un contentieux entre l'employé et son employeur ? Nul ne le sait.

-L'éloge. Note très élevée (généralement supérieure à 8) et commentaire dithyrambique sont de rigueur. Que peut-on vraiment en déduire ? Pas grand chose ! L'entreprise est-elle réellement si fantastique ou existe-t-il une relation particulière entre l'employé et son employeur ? Nul ne le sait.


Dans les deux cas, doute et méfiance s'imposent.


Un critère est, toutefois, d'importance : le nombre de personnes qui ont évalué une même société. Or seulement 183 entreprises ont été notées par strictement plus de10 personnes et 35 l'ont été par strictement plus de 30 personnes.

Dans ce dernier panel, on remarque que seuls 5 entreprises sur 35 ont la moyenne et que les notes sont comprises entre 2,9 (note la plus basse) et 6,5 (note la plus hausse).

Bref, l'importance « relative » du nombre de votants a permis de lisser la moyenne en gommant les extravagances des notations extrêmes. Toutefois, cela ne nous avance pas tellement plus.


A la limite (mais je me ferai taper dessus par un analyste statisticien rigoureux), on pourrait utiliser les résultats pour comparer ces quelques 35 entreprises entre elles. Et encore, la plupart sont des sociétés qui comptent plusieurs centaines, voire plusieurs milliers de salariés. Alors ces échantillons anonymes de quelques dizaines de personnes ne sont pas très représentatifs même s'il est possible de glaner quelques informations sur la vie de l'entreprise en lisant attentivement les commentaires.

Partager cet article

Repost 0
Published by Othom - dans revue de presse
commenter cet article

commentaires

Nath Zh 04/11/2014 12:00

Bonjour,
Notetonentreprise n’existe plus mais j’ai trouvé un tout nouveau site au design très sympa qui traite du même sujet : www.enjoymonday.com.
En effet, on peut noter son employeur ainsi que consulter les avis de salariés sur une entreprise (bien pratique quand on cherche un emploi ou que l'on veut changer de job).
Les 5 critères de notation sont rapides à remplir et bien sûr c'est anonyme. Enfin, le site est simple d’utilisation et plaisant à naviguer.
Nathalie

Pyres 05/11/2009 11:44


Très interessant !

J'ai moi-même rempli un exercice du genre le mois passé, c'est une firme indépendante que mon entreprise à mandatée. 50 questions dont une dizaine à développement.

Je vais t'avouer que je me suis fait élogieux ou encore très élogieux en général... Pas par crainte d'être retracé et pointé par après, non, seulement parce que j'aime mon travail, son
environnement, son climat_ Comment pourrais-je critiquer ?

Amitiés.
Pyres


The Beauf 27/10/2009 22:07


Premièrement, la tendance naturelle qui veut que se sont surtout les mécontents qui s'expriment.


Ouuuuuuuh la vilaine faute de Français,

Sinon toujours un plaisir de te lire,
Chô


nany 27/10/2009 14:27


Un petit passage, pour te souhaiter une très bonne semaine.
Bisousxxxx


Pangloss 27/10/2009 12:40


Toute entreprise dans laquelle tu ne travaillerais pas si tu n'étais pas payé est -par définition- une boîte de merde.


Mode d'emploi

Entièrement consacré à l'univers du bureau, "Casual Office" mêle humour, détente et tendances.

voir le post de présentation

Rechercher

Restons en contact

Archives

Catégories