Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 mars 2009 4 26 /03 /mars /2009 07:00

Voilà un pur gadget de garçons. Enfin pas si sûr après tout.
Pour fixer au mur la liste des coordonnées de vos collègues, les plannings, les rapports mensuels, il n'y a rien de mieux que ces punaises en forme d'étoiles de Ninja. De quoi rêver à une vie trépidante et pleine d'aventures...
Elles sont au prix de 11,99 dollars les 3.


Pour plus d'infos c'est ici.
Repost 0
Published by Othom - dans gadget
commenter cet article
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 07:00

Bon j'ai failli rater de vous communiquer une information capitale pour tous ceux qui s'ennuient dans les réunions inteminables qui rythment leur semaine de travail. En mai prochain, Salzbourg (Autriche) accueillera la quatrième édition des championnats du monde de lancer d'avions en papier autrement dit le Red Bull Paper Wings.

Trois épreuves sont au programme :

1)  LONGEST DISTANCE

Vous construisez votre avion à partir d'une seule et unique feuille A4 (100mg maxi). Les pliages sont bien sûr autorisés mais pas le découpage ni le collage.

Vous avez le droit à deux essais par personne. Il est possible d'utiliser deux avions différents. Seul le meilleur essai compte

La mesure s'effectue de la ligne de départ jusqu'au premier point de contact de l'avion.

2)  LONGEST AIRTIME

La construction est identique à celle de l'épreuve précédente.

Pour lancer l'avion, les deux pieds doivent être au sol. La prise d'élan est interdite.

Il y a deux essais par personne (avion différent possible), seul le meilleur score compte.

La mesure s'effectue du lancé de la main jusqu'au premier point de contact de l'avion.

3) AEROBATICS

Pour les acrobaties, les règles sont beaucoup plus souples notamment sur la construction de l'avion.

Pour ceux que cela intéresse, les prochaines sélections françaises ont lieu :
le 25 mars à Aix-en-Provence
le 1er avril à Lyon.

Plus d'infos sur les lieux de sélections.

Pour vous donner une idée du niveau voici deux records:
Distance la plus longue :
63,19 mètres par Stephen Krieger (2003).

 

Vol le plus long (durée) : 27,6 secondes par Ken Blackburn (1998).

Pour ceux qui veulent faire au bureau un avion qui vole voici un tutoriel étonnant.


Avion en papier
envoyé par TIC38


Et pour ceux qui souhaitent s'entrainer au bureau, je les mets en garde contre certains de leurs collègues quelques peu stressés.


Stress
envoyé par Lexoun
Repost 0
Published by Othom - dans vidéo sport
commenter cet article
22 mars 2009 7 22 /03 /mars /2009 01:09

Vous connaissez la chaine alimentaire.
Petit rappel pour ceux qui ont oublié leur cours de biologie de 6e : la chaine alimentaire est une suite d'êtres vivants dans laquelle chaque maillon mange le précédent et est mangé par celui qui le suit.
Au bureau aussi cette chaine alimentaire existe. Et pour une fois je ne parle pas des employés qui sont mangés par les cadres, eux-mêmes dévorés par les directeurs qui servent de repas aux actionnaires.
La preuve en images.

Repost 0
Published by Othom - dans vidéo
commenter cet article
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 07:16

Allez une petite vidéo de quatre secondes montre en main. Une blague sur les secrétaires blondes. je sais c'est gratuite mais c'est juste pour sourire.

Repost 0
Published by Othom - dans vidéo
commenter cet article
14 mars 2009 6 14 /03 /mars /2009 22:22

Alain Bashung nous a quitté aujourd'hui. Il avait 61 ans. Je ne ferai pas ici de rubrique nécrologique, d'autres le feront mieux que moi.
Pour lui rendre hommage : je poste simplement le clip et les paroles de "Ma petite entreprise".

Adieu Alain.


Alain Bashung - Ma Petite Entreprise
envoyé par Alain-Bashung


Ma petite entreprise
Connaît pas la crise
Épanouie elle exhibe
Des trésors satinés
Dorés à souhait

J'ordonne une expertise
Mais la vérité m'épuise
Inlassablement se dévoile

Et mes doigts de palper
Palper là cet épiderme
Qui fait que je me dresse
Qui fait que je bosse
Le lundi
Le mardi
Le mercredi
Le jeudi
Le vendredi
De l'aube à l'aube
Une partie de la matinée
Et les vacances
Abstinence

Ma petite entreprise
Ma locomotive
Avance au mépris des sémaphores
Me tire du néant

Qu'importe
L'amour importe
Qu'importe
L'amour s'exporte
Qu'importe
Le porte à porte
En Crimée
Au sud de la Birmanie
Les lobbies en Libye
Au Laos
L'Asie coule à mes oreilles

Ma petite entreprise
Connaît pas la crise
S'expose au firmament
Suggère la reprise
Embauche
Débauche
Inlassablement se dévoile

Et mes doigts de palper
Palper là cet épiderme
Qui fait que je souque
Qui fait que je toque
À chaque palier
Escalier C
Bâtiment B
À l'orée de ses lèvres

Qu'importe
L'amour importe
Qu'importe
L'amour s'exporte
Je perds le nord
Au Cap Horn
Quand je vois se poindre
Les Pyramides
Nez à nez
Mes lubies
L'Asie coule à mes oreilles

Ma petite entreprise
Connaît pas la crise
Épanouie elle exhibe
Des trésors satinés
Dorés à souhait

Le lundi
Le mardi
Le mercredi
Le jeudi
Le vendredi
De l'aube à l'aube.

Repost 0
Published by Othom
commenter cet article
12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 15:47
Voilà une heureuse initiative de la part d’un site que je visite de temps en temps : l’@mateur des idées.

En effet, il a publié hier en intégralité, un petit texte du baron d’Holbach (1723-1789) intitulé : Essai sur l’art de ramper, à l’usage des courtisans.
Un texte posthume d’une incroyable modernité et d’un intérêt indéniable pour toute personne qui travaille dans une entreprise. Et cette langue du XVIIIe siècle n’en rend le texte que plus savoureux.

Mais au fond qu’est-ce qu’un courtisan ! Le baron d’Holbach en donne cette truculente définition :

« Un courtisan est tantôt insolent et tantôt bas ; tantôt de l'avarice la plus sordide et de l'avidité la plus insatiable, tantôt de la plus extrême prodigalité, tantôt de l'audace la plus décidée, tantôt de la plus honteuse lâcheté, tantôt de l'arrogance la plus impertinente, et tantôt de la politesse la plus étudiée ; en un mot c'est un Protée, un Janus, ou plutôt un Dieu de l'Inde qu'on représente avec sept faces différentes. »

Et à quoi le courtisan occupe-t-il ses journées ?

« Le grand art du courtisan, l'objet essentiel de son étude, est de se mettre au fait des passions et des vices de son maître, afin d'être à portée de le saisir par son faible : il est pour lors assuré d'avoir la clef de son cœur. Aime-t-il les femmes ? il faut lui en procurer. Est-il dévot ? il faut le devenir ou se faire hypocrite. Est-il ombrageux ? il faut lui donner des soupçons contre tous ceux qui l'entourent. Est-il paresseux ? il ne faut jamais lui parler d'affaires ; en un mot il faut le servir à sa mode et surtout le flatter continuellement. Si c'est un sot, on ne risque rien à lui prodiguer les flatteries même qu'il est le plus loin de mériter ; mais si par hasard il avait de l'esprit ou du bon sens, ce qui est assez rarement à craindre, il y aurait quelques ménagements à prendre. »

Ces extraits sont édifiants… Bien sûr, ils s’appliquent parfaitement à nos hommes et femmes politiques. Mais, attardez-vous quelque peu… Regardez autour de vous, vous ne reconnaissez pas dans ces quelques lignes un ou plusieurs de vos collègues !

Lire Essai sur l’art de ramper, à l’usage des courtisans

Repost 0
Published by Othom - dans détente
commenter cet article
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 10:00

Avec les beaux jours qui approchent, vous rêvassez devant votre fenêtre imaginant mille et un moyens de vous échapper de ce bureau dans lequel vous travaillez.
Alors pourquoi ne pas essayer de vous évader vraiment.

Voici un petit "Escape room" pour vous occuper entre deux réunions.
Vous ne connaissez pas les "Escape room" ! Il s'agit de jeux dont le principe est simple : vous êtes enfermé dans une pièce dont vous devez vous échapper. Le moyen : en découvrant et en utilisant à bon escient les objets et les indices disséminés dans les différents recoins.

Je vous l'accorde, celui-ci n'est pas très beau mais vous êtes enfermé dans un bureau. Hé hé hé...
De plus, il y a un piège. En effet, il y a une fuite d'eau dans la pièce. Alors dépêchez-vous le temps est compté.

Repost 0
Published by Othom - dans jeux
commenter cet article
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 15:41

Beaucoup d’entre nous [mais pas tous] ont pour ambition de progresser dans la hiérarchie de leur entreprise. Mais peu maîtrise les règles non écrites qui permettent cette ascension.

D’ailleurs ceux qui les connaissent se gardent bien de les diffuser. Faudrait quand même pas déconner !

Alors pour ceux qui débutent, mais aussi pour les autres, voici quelques principes qu’il est toujours utile de rappeler.

Allez bonne lecture.

Quelques Conseils aux Jeunes Cadres


1/ AYEZ TOUJOURS L'AIR ABSORBÉ ET LÉGÉREMENT SOUCIEUX :
- Seuls les imbéciles, les subalternes et les Américains ont l'air détendu pendant les heures de travail.

2/ AYEZ TOUJOURS L'AIR PRESSÉ :
- Courez dans les couloirs, même si vous allez vous promener.
- Vous serez classé parmi les gens "dynamiques", ce qui constitue un label des plus estimés.
- Réapprenez au plus vite, tout ce que votre mère vous a défendu pendant votre enfance: claquez les portes, raccrochez violemment le téléphone, jurez le plus possible quand il est nécessaire de paraître en colère.

3/ NE VOUS DEPLACEZ JAMAIS :
- Sans un porte-documents bien rempli, c'est essentiel.
- Au besoin, bourrez le avec de vieux journaux. A noter l'aspect "performant" de l'attaché-case.
- A propos de journaux, pour le standing, Le Monde est recommandé, l'ennui est que vous serez obligé de le parcourir afin de pouvoir dire: "j'ai lu Le Monde".
- Rien ne vous empêche de dévorer France Soir ou L'Équipe, pourvu que ce soit à huis clos et sans témoin.

4/ COMME IL EST BIEN VU À VOTRE ÂGE D'AVOIR DES IDÉES ORIGINALES :
- Ayez-en quelques-unes. Mais attention, que ce soit bien les mêmes idées que celles de vos supérieurs.
- Sans quoi vous passeriez pour un dangereux idéaliste.

5/ TRAVAILLER C'EST BIEN, LE FAIRE SAVOIR C'EST MIEUX :
- La mode étant aux rapports concis, présentés de façon claire, vous devez rédiger les vôtres en style télégraphique.
- Affirmer péremptoirement ce qui vous passera par la tête et vous aurez l'esprit de synthèse.
- Si vous rédigez une étude sérieuse et approfondie, vous auriez seulement l'esprit d'analyse et, sachez-le, ça fait rétrograde.

6/ NE QUITTER JAMAIS LE BUREAU À L'HEURE DE LA SORTIE :
- Vous devez partir au moins une demi-heure après et faites en sorte que votre départ coïncide avec celui du Patron, sinon a quoi cela servirait-il ?

7/ NE VOUS ETONNEZ JAMAIS DE RIEN :
- D'abord parce que quoique l'on vous annonce, vous le saviez déjà.
- y compris et surtout ce que vous deviez pas savoir... et que vous avez appris par cette méthode.

8/ IL EST UTILE DE JETER AU HASARD DES DISCUSSIONS :
- "cette nuit j'ai pensé à la standardisation des bons de commandes...". Naturellement c'est faux, mais qui peut le vérifier...

9/ ORGANISEZ BEAUCOUP DE RÉUNIONS : 
- On n'y fait généralement pas grand-chose mais cela permet d'être assis un moment et c'est d'un excellent effet psychologique.

10/ ÉMAILLEZ VOTRE CONVERSATION :
- de locutions techniques américaines quelles qu'elles soient, même si elles n'ont aucun rapport avec le sujet, l'important est que personne ne comprenne.
- Les termes abstraits forcent le respect.

11/ LORSQUE VOUS PRENEZ DES CONGÉS :
- Dites bien que c'est pour votre santé, ça fait sérieux.
- Il faut éviter de donner à penser que vous préférez le ski, la plongée sous-marine ou plus simplement la chaise longue au travail.

ET SI AU BOUT D'UN CERTAIN TEMPS cette politique ne vous a pas fait progresser, c'est que vous avez affaire à des patrons intelligents.
Alors changez d'entreprise... et recommencez ! ! !     


 

Repost 0
Published by Othom - dans détente
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 10:50

Tout le monde le sait c’est la crise. Les différents services commencent à se regarder en chien de faïence pour savoir qui aura ses budgets rognés, ses effectifs allégés, son périmètre réduit.

Dans une telle conjoncture, tous les coups (ou presque) sont utilisés : bassesse, mépris, trahison, dénigrement, calomnie.

Il ne s’agit pas ici de juger de tels actes – que la morale réprouve – mais de faire un constat : elle n’est pas belle l’entreprise en temps de crise.

Mais ceci dit même pendant les périodes fastes, l’entreprise n’est que rarement un endroit idyllique où tout le monde se respecte. Enfin, là je m’égare.

Alors si deux services sont en conflit larvé pourquoi ne pas déclencher une bonne petite bataille rangée au milieu de l’open space. Juste de quoi régler quelques comptes à coups de projectiles en mousse et de balles en caoutchouc.

Ok cela ne résoud rien mais quelle tranche de rigolade, ce qui n’est déjà pas si mal en cette période de morosité.

Une petite précision pour ceux qui regardent la vidéo au bureau : elle dure quand même 5 minutes et 33 secondes.


Repost 0
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 22:40
Le stress au bureau est une véritable plaie.
A cause de lui, on dort mal, on a des difficultés pour se concentrer, notre attention baisse, notre travail s'en ressent, on risque d'être viré, donc on stresse encore plus.  Bref un cercle vicieux.
Comment l'endiguer ? Comment stopper cet engrenage fatal qui nous conduit droit au chômage ?
En se défoulant, bien sûr.
Voici deux initiatives, l'une aux Etats-Unis, l'autre au Japon, ayant le même principe : offrir la possibilité aux salariés de se détendre en fracassant de la vaisselle.

Voici le lien vers le site américain : www.smashshack.com
On notera le slogan plein de sens : "Discover how destruction can be constructive" (facile le jeu de mot).
Une petite photo du site qui montre bien que ce loisir est notamment adapté "aux cadres au sourire carnassier mais néanmoins stressés qui ont de l'argent à dépenser".



Dans le cas du Japon, une petite vidéo remplacera tous les longs discours.


Japan's smashing stress reliever
envoyé par ITN

Est-ce que quelqu'un a besoin d'un associé pour monter stand du côté de la Défense ???
Repost 0
Published by Othom - dans tendance
commenter cet article

Mode d'emploi

Entièrement consacré à l'univers du bureau, "Casual Office" mêle humour, détente et tendances.

voir le post de présentation

Rechercher

Restons en contact

Archives

Catégories